Dans la matinée, ils se sont dirigés en cortège vers l'Hôtel de Ville de Liège, où une délégation a été reçue par le bourgmestre Willy Demeyer

LIEGE Après une longue assemblée générale sur le site de l'Îlot Saint-Michel à Liège, les travailleurs d'EDF Luminus vont reprendre le travail ce vendredi après-midi. Des réunions de concertation sont prévues mardi et jeudi au siège bruxellois de l'entreprise.

Les travailleurs se sont réunis en assemblée générale vendredi matin, vers 07h30, dans le but d'obtenir des informations précises sur le plan d'économies que compte mettre en place la direction.

Dans la matinée, ils se sont dirigés en cortège vers l'Hôtel de Ville de Liège, où une délégation a été reçue par le bourgmestre Willy Demeyer. "Il a été convenu qu'un dossier complet faisant le point sur la situation soit fourni au bourgmestre, afin qu'il puisse voir comment le conseil communal pourrait intervenir", indique Didier Nicaise, secrétaire fédéral CGSP Gazelco.

Les travailleurs sont ensuite retournés à l'Îlot Saint-Michel, où ils ont attendu un signe de la direction. "Face à leur obstination, un membre de la direction est intervenu, mais aucun chiffre permettant d'éclaircir la situation n'a été donné", ajoute le syndicaliste.

Les syndicats précisent que des réunions de concertation sont prévues mardi et jeudi à Bruxelles. Ils se réuniront lundi pour faire le point sur la situation.

EDF Luminus a annoncé jeudi matin en conseil d'entreprise la mise en place d'un plan d'économies ayant pour objectif de réduire ses coûts opérationnels de 20% d'ici 2015. Ce plan d'économies, qui passe notamment par la mise sous cocon de la centrale Turbine Gaz-Vapeur de Seraing, pourrait impacter 100 emplois dans la région liégeoise, selon les syndicats.

© La Dernière Heure 2013