Le secteur souhaite une fois de plus présenter ses condoléances et exprimer toute sa sympathie pour les victimes du tragique accident de vendredi dernier à Anvers. "Entre-temps, nous continuons à attendre les résultats de l'enquête qui devra déterminer la cause de ce tragique accident pour voir quelles actions nous pouvons entreprendre pour éviter qu'un tel drame ne se reproduise à l'avenir. Cette action symbolique consistant à mettre toutes les grues à l'arrêt durant une minute demain à 14h34 doit être vue comme un signe de deuil. Toutes les personnes actives dans le secteur de la construction ont été fortement touchées par ce grave accident la semaine dernière à Anvers", souligne la Confédération.

L'effondrement d'une partie d'une école en construction à Anvers, la semaine dernière, a tué cinq personnes et en a blessé neuf autres, tous des ouvriers qui travaillaient sur le chantier.