"Les voyages internationaux et les différences profondes entre les pays européens en ce qui concerne la prévention, la surveillance et le contrôle des nouveaux variants met l'ensemble des pays européens dans les starting blocks d'une troisième vague épidémique", écrit Emmanuel André.


Ces derniers jours font en effet état d'une recrudescence de nouveaux cas de coronavirus en Europe et notamment d'un accroissement du nombre de nouvelles contaminations au variant britannique.

Afin d'empêcher la propagation de celui-ci, le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt/KU Leuven) suggère ainsi d'envisager la fermeture des frontières: "Une fois que le variant apparaît, il est trop tard. Nous devons tout mettre en œuvre pour éviter cela et freiner sa propagation chez nous", explique-t-il.