La décision est tombée lundi soir: les personnes asymptomatiques ne doivent plus se faire tester. Si le comité interministériel (CIM) a choisi ce retour en arrière, c'est surtout pour soulager les médecins généralistes et les centres de dépistage, qui ne parviennent plus à suivre le rythme, tant la demande est grande. Il faut en effet parfois plusieurs jours pour avoir le résultat d'un test PCR, ce qui fragilise notre stratégie de dépistage massif.

Sur Twitter, Emmanuel André, virologue et ex-porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, a tenu à apporter certaines précisions par rapport à cette nouvelle approche. "Si vous avez été en contact avec une personne infectée, il y a deux possibilités: soit vous restez en quarantaine stricte jusqu'à obtenir le résultat du test, soit vous restez en quarantaine stricte. Toute autre option contribue à empirer la situation."

Cette quarantaine doit désormais durer 10 jours pour les asymptomatiques. Elle s'applique aussi aux personnes revenant d'une zone rouge. Les patients symptomatiques doivent quant à eux toujours se mettre en quarantaine pour 7 jours.