Initialement, la période entre l'administration de la première et de la deuxième dose du vaccin Pfizer était déjà de trois semaines, mais en mars, les ministres belges de la Santé ont décidé d'étendre cette période à cinq semaines. Cela a permis à plus de gens d'obtenir leur premier coup plus rapidement.

Désormais, la période entre les deux doses est à nouveau réduite à trois semaines en Flandre. C'est possible d'abord parce qu'il y a à nouveau des doses suffisantes, mais le changement est aussi incité par le début de la vaccination des 12-15 ans, explique la porte-parole de la ministre Beke, Carmen De Rudder.

Les adolescents pourraient être complètement vaccinés avant le début de la nouvelle année scolaire. A partir de mardi, les premières invitations pour les 12-15 ans seront lancées, de sorte que les premières vaccinations pourraient avoir lieu dans le courant de la semaine prochaine. Selon De Rudder, ils pourraient également s'inscrire sur QVAX au cours de cette semaine. Les enfants qui n'acceptent pas la première invitation en raison de projets de vacances auront une autre chance fin août ou en septembre.