Cigarretes et tabac sont toujours vendus aux mineurs mais cela devrait bientôt changer

S’il était interdit de vendre du tabac (paquets de cigarettes et tabac à rouler) aux moins de 16 ans uniquement, depuis le 1er novembre dernier, la réglementation s’applique pour tous les jeunes de moins de 18 ans. Mais en Belgique, certains sites échappent encore à cette nouvelle loi. Dans les IPPJ, ces institutions de protection de la jeunesse où sont placés les mineurs délinquants et/ou en difficulté, tabac à rouler cigarettes sont toujours vendues aux jeunes.

Moyennant contribution en argent de poche, argent fourni à chaque jeune par les IPPJ, les mineurs peuvent toujours se procurer, en interne, une certaine quantité de cigarettes par jour. Que ce soit en régime fermé ou ouvert, les règles sont généralement les mêmes.

En infraction à la nouvelle loi, les IPPJ ? Personne ne souhaite répondre à cette question mais du côté de la direction de ces institutions de protection de la jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, on nous souffle qu’une réunion est justement organisée à ce sujet le 3 décembre prochain. Les directions des IPPJ voudraient ainsi s’adapter à la nouvelle loi qui interdit la vente de tabac aux mineurs.

"La loi ayant augmenté l'âge à 18 ans depuis le 1er novembre", a réagi, de son côté, la nouvelle ministre de l’Aide à la Jeunesse, Valérie Glatigny (MR), "nos services se conformeront à la législation et ne fourniront pas de tabac aux jeunes âgés de moins de 18 ans qui sont en centres fermés."