En quête du fameux papier...

Belgique

Eddy Przybylski

Publié le

En quête du fameux papier...
© Bernard Demoulin
Au petit matin, dans la peau d'un réfugié

BRUXELLES L'idée était donc qu'un journaliste se mêle aux réfugiés, fasse comme s'il était l'un d'entre eux, à la recherche du premier papier nécessaire à une procédure d'asile.

Sept heures du matin. Il fait nuit noire. Six tentes kaki encadrent une foule d'hommes en attente. En anglais, je m'adresse à un Noir qui me dit qu'il est Zaïrois: `Je viens d'arriver. Où puis-je trouver un papier?´

Il me désigne deux tentes. `Ici!´ Je rentre dans la plus proche. Personne n'y distribue quoi que ce soit. Je demande, je demande Pour seules réponses, quelques mots brefs, probablement en albanais.

Il est un peu plus de huit heures. Le jour s'est levé. Dehors, j'ai croisé deux jeunes femmes portant le brassard de Médecins sans frontières. En anglais, elles m'expliquent qu'il faut faire la file à l'entrée principale et qu'on viendra distribuer les papiers là-bas. `Quand?´ `Ça, nous, nous ne le savons pas?´ `J'ai une chance de pouvoir rester ici?´ "On ne sait pas´

La vérité, c'est qu'ici, personne ne sait rien.

Dans la file, il ne se passe rien qu'une longue attente. Deux hommes portent des bambins dans leurs bras. Il ne faut pas longtemps pour que les deux petits rient ensemble. Les papas aussi.
Un manque d'informations

A 8 heures 30, la foule frétille. On pense qu'il va enfin se passer quelque chose. Mais rien Un peu plus tard, il y a du mouvement entre la tente 1 et la tente 2. Une file s'y forme aussi rapidement qu'inexplicablement. Là, au moins, il y a du mouvement. Beaucoup quittent leur place à l'entrée du camp pour changer de file. Mais ici, pour entrer dans une tente, il faut se faufiler dans un goulot qui fait moins de soixante centimètres de largeur. Il faut y aller de l'épaule.

A l'intérieur, tout le monde s'est précipité vers l'avant. Comme si la distribution des papiers était annoncée ici. Mais ces mouvements qui, faute d'informations, se forment instantanément cessent aussi vite qu'ils ne commencent. On prend place. Derrière vous, la file ne grossit plus. On comprend qu'il ne se passera rien. Et toujours personne pour vous renseigner.

De la tente 3, par l'arrière, sortent des réfugiés qui, canalisés par la police, prennent place à bord d'un autocar. Ceux-là présentent ce fameux papier tant recherché.

Du coup, une nouvelle file se crée entre la tente 2 et la tente 3. Il est presque 9 heures. A force d'attendre, on commence à avoir sérieusement froid. Dans cette file-ci, certains ont déjà en main le papier administratif. `Où l'avez-vous eu?´ `On l'a reçu hier!´ Où dois-je aller pour l'obtenir?´ `Ici, probablement!´

Dans les faits, ce dialogue est la traduction d'un palabre polyglotte invraisemblable.

Puis des cris incompréhensibles. En réalité, on appelle les Russes en russe, les Albanais en albanais et les Arabes en arabes. Il faut le savoir Des papiers sont distribués. Je quitte ma file. `Vous compren ez le français?´ Je réponds oui. L'homme me tend une feuille photocopiée. `Vu la grande affluence de demandeurs d'asile et le manque d'interprètes, votre demande d'asile ne peut être enregistrée aujourd'hui.´ Je demande au distributeur de papier ce qu'il faut faire. `Je n'en sais rien! Lisez! Tout est écrit.´

Rien n'est écrit. Si ce n'est: `Nous vous prions de revenir à une date ultérieure en vue d'introduire votre demande d'asile.´ En moins de cinq minutes, le camp se vide des deux tiers de sa population. Ils prennent tous la direction de l'Office des étrangers, à quatre cents mètres, où les policiers fédéraux se montrent vraiment psychologues.

Je demande à un Noir ce que je dois faire. `Attendre? Vous n'avez pas encore obtenu de rendez-vous? Je suis dans la même situation que vous. Il faut attendre.´ Là-dessus, il me fait un sourire et me tend la main.

"Il n'y a pas de pagaille!"

Registre d'attente pour réfugiés

Un fonctionnaire de la Chambre inculpé de corruption

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info