Belgique

Manteaux, bottes et parapluies sont de retour. C’est bien l’automne, et son lot de maladies saisonnières, qui s’installe petit à petit.

En attendant l’hiver, des météorologues européens prédisent déjà une saison glaciale, mais pas n’importe laquelle : la plus froide depuis 100 ans.

Un phénomène naturel serait à l’origine de cette vague de froid, qui s’apprête à frapper l’Europe de plein fouet : la fonte des glaces dans l’Arctique, qui provoque le refroidissement des océans, ce qui entraîne la formation de courants d’air froid prêts à envahir nos régions cet hiver. "Même si ces phénomènes sont avérés, ils ne peuvent être considérés comme les seuls facteurs déterminants pour établir le temps qu’il fera durant toute une saison", indique Marc Vandiepenbeeck, météorologue à l’Institut royal météorologique (IRM).

De plus, ajoute-t-il, "il est complètement farfelu de donner de telles prédictions. L’atmosphère est tellement imprévisible !".

En effet, prédire le temps pour des semaines et des mois à venir est hasardeux mais, pour les jours à venir, il est possible d’avoir des prévisions assez fiables.

Cette prophétie rappelle sans nul doute celle de Laurent Cabrol, météorologue à Europe 1. Ce dernier avait annoncé un été 2013 "tout pourri" mais c’est plutôt l’inverse qui s’est produit avec des températures qui ont atteint les 35 degrés le vendredi 2 août.

L’un des météorologues à l’origine de cette information, l’Allemand Dominik Jung, s’est exprimé sur Twitter et affirme aussi qu’il est impossible, pour le moment, de savoir si cet hiver sera le plus horrible depuis 100 ans. Mais il maintient que l’hiver 2013/2014 sera probablement "extrêmement glacial". "Personnellement, je pense qu’il fera moins froid cet hiver", soutient Marc Vandiepenbeeck.

Les avis sont donc partagés : hiver glacial ou plutôt doux, les paris sont lancés. Cependant, ce qui est sûr, pour cet hiver, ce sont les épidémies de grippes, de rhumes et de gastro-entérites qui vont s’abattre sur nos contrées.