Dans une vidéo, Georges-Louis Bouchez, maintenu à la présidence du MR après de nombreuses tensions internes, "présente ses excuses à l'ensemble des élus, des membres et des sympathisants du Mouvement Réformateur pour les décisions prises en matière de répartitions des responsabilités."

Face caméra, il demande de "faire de ces instants, un tremplin vers l’avenir."