Belgique

Arrivé en train sous une pluie battante au Grand-Duché de Luxembourg, le couple royal y a multiplié, mardi, les activités protocolaires, entre réceptions officielles au palais grand-ducal, dépôt d'une gerbe au monument national de la Solidarité - d'où il a failli ne pas repartir en raison d'un moteur récalcitrant - et rencontres à huis clos avec les autorités luxembourgeoises.

© REPORTERS

A part cela, ce mercredi, il entrera dans le vif du sujet, avec une visite du centre militaire de Diekirch dans la matinée, suivie, dans l'après-midi, d'un symposium belgo-luxembourgeois sur l'industrie spatiale, un des secteurs particulièrement mis en avant pendant la visite d'Etat des souverains belges. Le roi Philippe et la reine Mathilde sont arrivés mardi matin au Grand-Duché de Luxembourg pour une visite d'Etat de 3 jours.

© BELGA

Dans ce cadre, le recteur de l'UCLouvain, Vincent Blondel, signera un nouvel accord de collaboration avec l'Université du Luxembourg.

"Je me réjouis de retrouver mes homologues de l'Université du Luxembourg et du Luxembourg Institute of Science and Technology, deux institutions partenaires avec qui l'UCLouvain entretient des collaborations très fructueuses tant sur le plan de la recherche que l'enseignement", a-t-il déjà assuré.

C'est ainsi qu'a vu le jour, en 2017, Louvain4Space, une plate-forme rassemblant des chercheurs des sciences et technologies mais aussi des sciences humaines et des sciences de la santé, en partenariat, notamment, avec l'Observatoire royal de Belgique et l'Université du Luxembourg.

© REPORTERS

La Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg se positionnent comme des acteurs importants du nouvel âge spatial, a de son côté souligné l'ULiège, qui participe elle aussi à la visite d'Etat.

Un voyage dont l'université entend bien profiter pour renforcer ses partenariats avec les acteurs du secteur spatial au Grand-Duché, via la signature, jeudi, de plusieurs accords de coopération avec le Luxembourg Institute of Science and Technology dans les domaines du space data, du traitement des images ou encore de l'observation de la Terre. Des partenariats seront également conclus avec, entre autres, la Luxembourg Space Agency (mise en place de formations de courtes durées pour l'exploitation et la valorisation de données du secteur aérospatial et d'observation de la Terre), l'Université du Luxembourg et l'UCLouvain en matière d'échanges de professeurs et d'étudiants, d'encadrement de thèses de doctorat et de projets de recherche communs.

Mercredi, c'est aussi le recteur de l'ULiège, Pierre Wolper, qui présentera aux souverains belges et grand-ducaux les conclusions du symposium 'New space frontiers - Meeting the Challenges of the 21st Century : collaboration opportunities between Belgium and GD of Luxembourg".