Belgique Sept ans après Buizingen, le débat sur la sécurité du rail reste vivace.

Le 15 février 2010, deux trains entraient en collision sur la ligne 96 entre Hal et Buizingen. Bilan du drame : 19 morts et 162 blessés. Près de sept ans plus tard, l’ASBL Sécurité ferroviaire efficace (SFE) tire la sonnette d’alarme.

L’association, qui prône une politique du rail axée sur la sécurité et non la ponctualité, s’est basée sur les statistiques officielles des dépassements de signaux pour répondre à une question : entre Buizingen et aujourd’hui, quelles ont été les avancées au niveau de la sécurité ferroviaire ? Sa réponse est sans appel : "Sans mesures rapides, un nouvel accident est prévisible".

Daniel Saey, porte-parole de l’ASBL et ancien conducteur, estime que la seule solution est d’installer l’ETCS - le système de contrôle de vitesse et de freinage d’urgence - le plus vite possible sur tout le réseau ferré. Car si l’analyse de Buizingen a fait progresser la sécurité sur le rail, force est de constater que les feux sont souvent grillés. "Nonante et un dépassements, c’est 91 de trop. Mais ça ne veut pas dire qu’on a évité 91 fois une catastrophe. Quand on regarde les chiffres, on a l’impression que la sécurité a reculé. C’est faux : aujourd’hui, la signalisation du réseau ferré est informatisée. Résultat, quand un train dépasse un feu, même de 80 centimètres, c’est enregistré et analysé. Ce n’était pas le cas dans les années 2000, d’où la différence de chiffres", clarifie-t-on chez Infrabel, où l’on estime que le chemin de fer belge n’a jamais été aussi bien équipé.

Même son de cloche à la SNCB, où l’on rappelle que "tout projet est analysé sous l’angle de la sécurité". Et de préciser que 42 % de la flotte SNCB est équipée du système ETCS et 33 % l’utilise déjà. La vitesse des trains est, quant à elle, contrôlée sur 1.263 kilomètres de voies, soit 20 %. Côté TBL1 +, on est à 100 % sur tout le matériel roulant et les nœuds ferroviaires. Ce système, bien qu’imparfait - il ne peut arrêter un train lancé à plus de 40 km/h -, a été mis en place après Buizingen.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.