C'est rien de dire que les débuts du centre de vaccination le plus vaste du pays, dans l'un des palais du Heysel à Bruxelles, soufflent le chaud et le froid ! Après plusieurs bugs techniques de la plate-forme Doclr ayant entravé l'envoi des convocations, après les images du vaste centre désespérément vide et désincarné (images que le ministre Alain Maron a lui-même qualifiées de "désastreuses"), voici désormais les files longues comme un jour sans pain.

© DEMOULIN

Certains soignants et membres des collectivités (personnes en première ligne ne faisant pas partie du personnel de santé, comme des travailleurs sociaux), qui font partie de la phase actuelle de la stratégie de vaccination, font ainsi la file depuis 12h ce mercredi (soit 3 h 30 au moment d'écrire ces lignes), sans même avoir pu pénétrer à l'intérieur du Palais. Comme nos images en témoignent, on parle d'une queue longue de centaines de mètres. 

Pas sûr que cela permette de calmer les futurs vaccinés, mais le soleil s'est invité cet après-midi. Des fontaines à eaux ont été installées au début de l'après-midi.

Selon nos premières constatations, l'origine de cette file pourrait être la mauvaise coordination entre la gestion de deux flux de convoqués : les personne invitées à se faire vacciner sans rendez-vous d'une part, et les personnes ayant un horaire de rendez-vous valide. Bémol : ceux qui se présentent sans rendez-vous ont été conviés ce lundi seulement, en précisant qu'il fallait se présenter au centre du Heysel sans rendez-vous jusqu'à ce samedi au plus tard...