Dans l'enseignement supérieur, il a été décidé que le taux d'occupation des locaux descendra à maximum à 20% avec obligation du port du masque, sauf pour les travaux pratiques où ce n'est pas possible. Cela veut donc dire qu'il ne peut y avoir qu'un étudiant sur cinq en présentiel. Cette règle n'est toutefois pas applicable aux étudiants de première année.

"C'est important qu'ils découvrent la vie étudiante en présentiel", a expliqué le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet.

Pour l'enseignement primaire et secondaire, rien ne change avec le système de code couleur toujours en vigueur. "Il était essentiel de maintenir les écoles ouvertes", a insisté Pierre-Yves Jeholet.