"On estime qu'environ 3.000 véhicules étaient garés sur les parkings mais également le long des voiries où cela était permis. Malgré des ralentissements aux heures d'arrivée et de départ des promeneurs, aucun incident majeur n'est à signaler", indique le bourgmestre.

Selon Jean-Paul Bastin, ceux qui souhaitent se balader dans les Fagnes ont pu le faire. "Personne n'a été refoulé ou redirigé vers un autre endroit."

Si le dispositif mis en place est efficace, il faut souligner la présence policière et du Département Nature et Forêts (DNF) qui est hautement renforcée. Ce dispositif fera l'objet d'une évaluation en vue des prochains week-ends mais aussi des vacances de carnaval qui risquent d'être synonyme d'une augmentation du nombre de touristes.