Et votre maïeur?

Belgique

Ch. C. et les bureaux régionaux

Publié le

Inventaire de ceux pas encore nommés

BRUXELLES Quand tous les maïeurs seront-ils nommés? Le ministère de l'Intérieur se veut rassurant. A ce jour, 480 arrêtés royaux de nomination (sur 589 communes) ont été signés, soit 10% de plus qu'en 1994 à la même époque. Les résultats restent toutefois inégaux.

Sur les 19 communes bruxelloises, 18 propositions de nomination ont été transmises par le gouverneur à l'administration qui, après examen, en a transmis 10 au ministre, le Roi en ayant signé 8.

Sur les 262 communes wallonnes, 250 propositions sont arrivées à l'administration, qui en a envoyé 238 au cabinet, 217 au Roi.

Et sur le terrain? Reprenons. En région bruxelloise, Eric André (PRL) a prêté serment à Uccle avant d'être suspendu par le Conseil d'Etat sur recours de son adversaire Stéphane de Lobkowicz (PRL).

De recours, il en est également question pour Molenbeek, cette fois en annulation pure et simple du scrutin dans la commune de Philippe Moureaux (PS), mayeur pressenti. A Forest, le récent rebondissement au détriment de Magda De Galan (PS) a ralenti la procédure pour Corinne de Permentier (PRL).

D'autres bourgmestres attendent toujours: Bernard Clerfayt (FDF) à Schaerbeek, Jean Demannez (PS) à Saint-Josse, Willy Decourty (PS) à Ixelles, Martine Payfa (FDF) à Watermael-Boitsfort, Michelle Carthé à Ganshoren, Rudi Vervoort (PS) à Evere, Julien Gooskens à Berchem-Sainte-Agathe, Hervé Doyen (PSC) à Jette ou encore Freddy Thielemans (PS) à la Ville de Bruxelles. Question de jours, dit-on

En Wallonie, 4 des 5 bourgmestres restant à nommer en Luxembourg le seront dans les 15 jours: Jean Legrand (Liste Plus) à Paliseul, René Collin (Action) à Erezée, Marcel Sépul (Intérêts communaux) à Nassogne et Nelly Gendebien (Action et Avenir) à Neufchâteau. Il reste juste à recevoir l'avis du procureur du Roi pour le maïeur de Libin, José Guillaume, de la liste Avec.

Dans la province de Namur, il reste à recevoir la prestation de serment de douze de ses trente-huit bourgmestres. Pour deux de ceux-ci, la question devrait être réglée dans les prochains jours. Pour deux autres, ceux de Gembloux (Gérard Bouffioux - Le Bailli) et de Florennes (Louis Timmermans - liste Contact), il faudra attendre que le Conseil d'Etat se soit prononcé.

En Hainaut occidental, presque tous les bourgmestres ont prêté serment. Jean-Luc Crucke, maïeur libéral de Frasnes-lez-Anvaing qui manquait à l'appel, l'a fait hier.

Deux situations litigieuses dans la région de Charleroi. La première à Lobbes, où deux bourgmestres ont été présentés au Roi. A Courcelles, la nomination de André Trigaut n'a pas encore été validée, pour cause d'information judiciaire en cours.

Pour Mons-Borinage et le Centre, Didier Donfut (Frameries) a rentré sa candidature à la toute dernière minute. La situation de Honnelles n'a toujours pas été tranchée, des recours étant pendants. Et à Chapelle-lez-Herlaimont, Patrick Moriau fait toujours l'objet d'une instruction à Liège dans le cadre du financement du PS.

En Brabant wallon, Braine-l'Alleud, Nivelles et Hélécine n'ont pas de maïeur pour de simples raisons administratives. Walhain parce qu'un accord de majorité n'a été déposé que la semaine passée. Et Court-Saint-Etienne où un 3e accord de majorité est attendu jeudi.

En province de Liège, à Verviers, Claude Desama (PS) prolongera d'abord son mandat européen d'un mois ou deux. A Huy, Anne-Marie Lizin (PS) est l'objet d'un recours de l'opposition. A Juprelle, Christine Servaes attend elle aussi l'issue d'un conflit avec un garde-champêtre. Enfin, Hugo Broers ne peut lui non plus exercer son mandat de bourgmestre de Fourons à la suite du recours du groupe Retour à Liège.

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info