Osama Krayem n’était autre que Naïm Al Hamed, recherché depuis longtemps pour son rôle dans les attaques.

L’homme porteur du faux passeport syrien au nom de Naïm Al Hamed, qui faisait l’objet d’un avis de recherche a donc été interpellé et identifié. Son vrai nom est Osama Krayem, et il serait de nationalité suédoise. Les photos de son avis de recherche ainsi que celles publiées sur son ancien compte Facebook correspondent.

Né en août 1992, il est originaire de Malmö. Il posait en photo en veste de camouflage et avec une Kalachnikov, en janvier 2015, avec un drapeau de l’État islamique en fond. Selon son compte Facebook, décrit dans la presse suédoise, il serait allé vivre à Deir ez-Zor, en Syrie.

© D.R.

Krayem serait l’un des premiers Suédois à avoir rejoint la Syrie. L’enquête a montré qu’il était revenu en Europe en septembre 2015, via l’île grecque de Leros. C’est là qu’il avait présenté son faux passeport au nom de Naïm Al Hamed. Il a pour cela suivi le chemin des réfugiés, en même temps qu’Abdelhamid Abaaoud, le Molenbeekois membre du commando des attaques de Paris, tué à Saint-Denis le 18 novembre par le Raid.

© D.R.
Khalid El Bakraoui (à gauche), en compagnie de Osama Krayem, à la station Pétilllon le 22 mars avant l'attentat de Maelbeek.