Avec cette nouvelle action de désobéissance civile, ils veulent faire comprendre aux responsables politiques que l'effondrement écologique doit être abordé dans le prochain accord de gouvernement. Les militants d'Extinction Rebellion espèrent des actions claires apportant des solutions dans la lutte contre le changement climatique. C'est l'idée de l'inscription "Et quel est ton plan? " qu'ils ont laissée sur les murs du Palais Royal, avec leur logo.

Les graffitis ont depuis été supprimés et la police a rédigé un procès-verbal qui sera transmis au parquet de Bruxelles.

Le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close a exprimé ses réserves sur l'action des militants pour le climat sur Twitter. "Dommage de voir Extinction Rebellion une fois de plus cibler le palais royal et notre patrimoine. Je ne suis pas sûr que cela aidera la question climatique", écrit M. Close.