Le groupe d'experts qui conseille le gouvernement face à la pandémie, en collaboration avec Pedro Facon, le commissaire Corona, a adressé un rapport à Alexander De Croo et aux vice-Premier ministres ce mercredi soir. Nous avons pu en prendre connaissance.

Sous la présidence d'Erika Vlieghe, les experts de la santé y ont recommandé une liste de mesures qui doivent être discutées lors du Codeco qui démarrera à 9h ce vendredi matin.

Une "période de refroidissement épidémiologique" visant les enfants

Tout d'abord, il y a un volet sur la fermeture totale des écoles maternelles et primaires. Ces établissements devraient fermer leurs portes durant une "période de refroidissement épidémiologique" de 10 jours avant les vacances de Noël. En effet, les experts du Gems constatent que les enfants jouent un rôle prépondérant dans la circulation du virus. Ils signalent d'ailleurs que la reprise des cours ne devrait avoir lieu que "sous réserve d'une stabilisation minimale de la situation épidémiologique". Ils assortissent en outre cette reprise d'un port du masque obligatoire dès six ans, de la réalisation d'un auto-test avant le retour en classe et de mesures pour optimiser la ventilation dans les salles de cours.

L'enseignement secondaire se calquerait quant à lui sur l'enseignement supérieur : il aurait lieu en distanciel à raison de quatre jours par semaine. Il y aurait donc un jour où les élèves auraient l'opportunité de suivre les cours en présentiel, avec port du masque.

Le Gems estime que la question de la vaccination des enfants de moins 12 ans doit devenir "prioritaire", car cela permettrait un "refroidissement" face aux "défis épidémiologiques dans le secteur de l'éducation". Les experts estiment également que le tandem télétravail des parents + fermeture des écoles s'avérera efficace pour ralentir la course de l'épidémie.

Il est aussi recommandé aux autorités de remettre en place des mesures d'aides aux parents, comme le chômage temporaire, en les rendant "facilement accessibles" et en les rémunérant "en temps opportun".

Les autres mesures : Horeca fermé à 20 h, huis-clos, shopping limité...

Les experts du Gems préconisent ensuite une série de "mesures aiguës supplémentaires" qui devraient être maintenues jusqu'après la période de Noël/Nouvel An :

  • L'Horeca devrait selon eux fermer ses portes dès 20 heures.
  • Ils demandent aussi de "réinstaller autant que possible un petit groupe stable (bulle, cercle privé, les personnes avec qui vous voulez passer les fêtes de fin d'année)". Et suggèrent de limiter à 5 le nombre de personnes à rencontrer ensemble à un moment donné de la vie privée. "Essayez autant que possible de garder les mêmes contacts au cours des semaines à venir et effectuez toujours des auto-tests avant de vous réunir", précisent-ils dans leur rapport.
  • Tous les événements culturels, religieux ou sportifs à grande échelle (plus de 200 personnes), qu'ils se déroulent à l'intérieur ou à l'extérieur, devraient être suspendus ("y compris les compétitions de football et autres sports, les marchés de Noël, à moins qu'une organisation très stricte ne permette d'éviter les foules, comme c'est le cas pour les marchés ordinaires"). Une exception est cependant indiquée pour les spectacles à petite échelle (maximum de 200 personnes) et qui se déroulent assis, avec Covid Safe Ticket, distance, masque, ventilation optimale et pas de restauration. Les musées peuvent rester ouverts.
  • Toutes les activités à l'intérieur et à l'extérieur, tant pour les enfants que pour les adultes, doivent être suspendues au moins tant que les écoles sont dans la "période de refroidissement". Cela inclut également les activités sportives non professionnelles en intérieur. Les sports professionnels peuvent continuer sans public, selon le Gems.
  • On peut aussi lire dans le rapport que des mesures doivent être prises pour éviter la promiscuité dans les magasins, en faisant les courses avec le moins de personnes possible.
  • Les entreprises seront appelées à faire respecter le télétravail.
  • Les experts précisent que les métiers de contacts ne devront pas fermer cette fois. Il aurait été prouvé que leur pratique n'influence pas la courbe épidémique de coronavirus. A condition évidemment d'une "application stricte du port du masque et d'une ventilation optimale".

Précisons que les recommandations du Gems aiguillent le Codeco dans sa prise de décisions, mais qu'il n'est évidemment pas garanti que les politiques suivront toutes leurs préconisations...