Les systèmes en batterie, plus sûrs, ont la cote mais de nombreuses précautions restent indispensables.

Dans cette boutique bruxelloise spécialisée dans les accessoires de fête et feux d’artifice, les clients qui poussent la porte viennent quasiment tous dans le même but. Lorsqu’on évoque le sujet avec les vendeurs, on refuse cependant d’évoquer le sujet dans la presse. "On n’aime pas trop la publicité."

De même, dans cette autre boutique, on préfère ne pas trop commenter ce réel engouement. "Certaines personnes ne respectent pas les consignes de sécurité et cela peut causer des accidents. C’est pourquoi nous prenons toujours le temps de conseiller nos clients et de leur expliquer comment éviter les risques. Car, il est vrai qu’en cette période, ce sont bien entendu les feux d’artifice qui focalisent toutes les attentions. On en a pour tous les budgets, que ce soit de simples fusées ou des batteries, véritables stars du moment. Cela fait partie, aussi, de la magie des fêtes."

Les batteries, plus sûres

Ces feux d’artifice en batterie, dits aussi automatiques sont les plus prisés car ils offrent un niveau de sécurité plus important. "Quand on veut tirer une fusée simple, il faut bien la disposer et la mèche est généralement plus courte. Les gens pensent qu’une simple bouteille fait l’affaire mais il faut qu’elle soit suffisamment stabilisée et donc mieux vaut l’ancrer dans le sol. Mieux vaut d’ailleurs utiliser un tube, solidement arrimé à un socle lourd, en pierre par exemple. Il s’agit aussi d’un coup unique, moins impressionnant qu’une batterie. Mais ce qui plaît surtout dans les feux d’artifice automatiques, c’est la possibilité d’avoir des dizaines de départs de tirs en n’allumant qu’une seule mèche. C’est plus sûr et cela permet à celui qui allume le feu d’en profiter pleinement aussi."

Ne jamais rallumer une fusée

Concrètement, ce type de dispositif est muni d’une ou plusieurs mèches "mais il n’y en a qu’une seule à allumer. Le reste va se faire automatiquement. Il faut éviter d’utiliser un briquet et préférer des baguettes d’allumage, permettant de se tenir à bonne distance du dispositif. Il n’y a qu’en cas d’arrêt du feu d’artifice, ce qui arrive très rarement, qu’il faut rallumer une autre mèche. Il faut alors se montrer très prudent et ne pas se précipiter si on constate que le feu d’artifice s’est arrêté. Il est d’ailleurs impératif de respecter un délai de 15 minutes avant de retourner vers la batterie pour procéder à un second allumage. Quant aux fusées, si elles n’ont pas décollé, il ne faut jamais les rallumer. Jetez de l’eau en abondance sur le pétard et évacuez-le pour éviter tout risque avec des enfants qui pourraient s’en saisir."

Un sol plat et stable

Autres précautions à prendre, l’installation du dispositif en lui-même nécessite la plus grande prudence. "Il faut disposer la batterie sur un sol plat et stable, à une distance considérable du public. On recommande au moins 8 mètres de recul, mais mieux vaut prendre une marge de sécurité supplémentaire. Et pour les plus grosses, il est recommandé de ne pas les placer à moins de 40 ou 50 mètres des habitations. On sait aussi que les gens sont impatients à l’idée de tirer leur feu d’artifice, mais si le vent est trop important, il est préférable d’y renoncer. Cela pourrait faire dévier des tirs ou renverser la batterie, rendant le spectacle beaucoup trop dangereux."

Respecter les normes

Quant à la puissance, il ne faut pas s’imaginer tirer un feu digne des professionnels. "Ces feux sont bien moins puissants, naturellement. Ils montent moins haut, sont moins bruyants et ne nécessitent pas de compétences techniques. La loi est d’ailleurs très stricte. Nous n’en vendons d’ailleurs pas aux mineurs et la charge maximale de poudre ne peut dépasser un kilo. Il faut aussi se montrer prudent en le stockant, en évitant de le placer auprès d’une source de chaleur. Si on le place bien à l’abri, dans un endroit sec, cela ne posera en revanche pas de problème."

Éviter les pétards chinois

Enfin, dernière recommandation de notre spécialiste : "N’achetez vos feux d’artifice que dans les magasins spécialisés. On trouve encore trop facilement des pétards et autres fusées provenant de Chine, ne respectant pas toutes les normes de sécurité. Préférez les grandes marques telles que Weco et, surtout, vérifiez bien que la notice est dans votre langue et que l’emballage respecte le marquage CE obligatoire…"