Ce lundi, le gouvernement bruxellois a décidé que l'obligation généralisée du port du masque à l'extérieur à Bruxelles prendrait fin à compter du mercredi 9 juin. Le masque pourra être encore imposé dans certains lieux très fréquentés, comme les artères commerçantes, les brocantes ou encore les marchés, et ce, sur décision du bourgmestre de la commune concernée.

Et en Wallonie, où en est-on? S'il n'est plus obligatoire partout en extérieur depuis le 1er octobre 2020, le masque est encore imposé dans certaines communes wallonnes, dans des lieux bien précis, déterminés par les autorités locales. Contrairement à la règle qui prévalait jusqu'à ce lundi à Bruxelles, ce n'est en effet pas la Région qui est responsable de l'obligation du port du masque mais bien chaque commune, par l'intermédiaire de son bourgmestre. 

Des assouplissements prévus

Prochainement, les règles pourraient également s'assouplir au sud du pays. A Namur, par exemple, l'obligation du port du masque dans le centre-ville pourrait être levée d'ici la fin du mois de juin, si la situation sanitaire le permet, a confirmé le bourgmestre Maxime Prévot à nos confrères de la RTBF.

A Mons et à Charleroi, le masque est toujours obligatoire dans l'hypercentre, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Même son de cloche du côté de Liège, qui a décidé de maintenir l'obligation après concertation ce lundi.

Comment s'y retrouver?

Dans d'autres petites villes, comme Arlon, le port du masque est toujours obligatoire partout. Ceci dit, dans certaines communes rurales et à faible densité de population, le masque n'a jamais été imposé.

Alors comment s'y retrouver parmi toutes ces règles? S'il n'existe pas de plateforme centralisant les mesures sanitaires dans chaque commune wallonne, les directives sont souvent indiquées sur leur site internet respectif. Généralement, l'obligation du port du masque est également signalée par des panneaux aux endroits concernés.