Belgique

Le collège communal impose aux magasins d'offrir ses produits invendus à des banques alimentaires


HERSTAL Le collège de la commune d'Herstal prend une décision forte à quelques jours de l'hiver. Selon nos confrères du Soir, Frédéric Daerden et ses échevins s'apprêtent à obliger douze grandes surfaces de la commune à offrir leurs denrées alimentaires invendues aux banques alimentaires. Le renouvellement de leur permis d'environnement sera à ce prix.

« Le projet part d’un constat : d’un côté il y a un besoin d’alimentation dans les banques alimentaires, et de l’autre, des produits excédentaires. Nous voulions apporter une réponse à cette problématique au niveau local, lutter contre le gaspillage en renforçant la solidarité » annonce Frédéric Daerden.

Le bourgmestre va donc étendre à d'autres surfaces commerciales une politique qu'il mène déjà avec le Carrefour Planet local : « Notre politique est de systématiquement donner les excédents alimentaires aux associations faisant partie des banques alimentaires. La proposition du bourgmestre de Herstal n’était donc pas un problème, d’autant qu’elle permet également de réduire le coût d’évacuation des déchets » explique M. Léglise, directeur qualité du groupe Carrefour Belgium.

Le projet, également soutenu par l'Afsca, pourrait à terme trouver écho à plus grande échelle puisque Frédéric Daerden, député européen en plus de son activité maïorale, l'a soumis à la Commission européenne. Affaire à suivre, donc.

© La Dernière Heure 2012