Cette solution doit permettre à tous les députés d'être présents en salle, ce qui n'est pas le cas dans l'hémicycle de la Chambre en raison des mesures sanitaires visant à lutter contre la propagation de la Covid-19.

Le président de la Chambre, Patrick Dewael (Open Vld), avait confirmé jeudi en séance plénière être à la recherche d'une salle plus spacieuse pour accueillir cette séance particulière. Le point avait fait consensus en Conférence des présidents.

Les sept partis qui négocient en ce moment la mise en place d'une coalition "Vivaldi" ont voté le 17 septembre dernier une motion d'ordre imposant l'inscription d'une déclaration gouvernementale à l'ordre du jour de la séance du 1er octobre.

Les formateurs Paul Magnette et Alexander De Croo sont attendus chez le Roi lundi. L'ambition des libéraux, des socialistes, des écologistes et du CD&V est qu'ils puissent se rendre au Palais avec un accord de gouvernement sous le bras.