Belgique

La négociatrice pour le MR et nouvelle Première ministre du gouvernement en affaires courantes Sophie Wilmès a résumé vendredi la position des libéraux francophones au micro de la VRT sur Radio 1, dans les discussions en vue de la formation d'un gouvernement fédéral. 

Selon elle, le MR est prêt à intégrer un gouvernement portant un "projet positif". Ce projet positif devrait principalement viser le plan socio-économique, et pas le confédéralisme, un sujet qui empêche d'aborder les vraies priorités, a-t-elle laissé entendre.

Tout comme le ministre wallon Jean-Luc Crucke au même moment sur BelRTL, elle a répété que pour le MR il n'y que la collaboration "avec les extrêmes, de droite ou gauche", qui est exclue.