Après son incarcération, il avait annoncé son intention de se marier avec sa fiancée, qui est enceinte

BRUXELLES Fouad Belkacem, le porte-parole de Sharia4Belgium, ne pourra pas se marier dans l'enceinte de la prison d'Anvers. L'échevin de l'Etat civil refuse en effet de célébrer ce mariage, écrit mercredi Het Laatste Nieuws. Fouad Belkacem est détenu depuis plus de deux mois pour incitation à la violence après le contrôle d'une femme portant le niqab à Bruxelles.

Après son incarcération, il avait annoncé son intention de se marier avec sa fiancée, qui est enceinte. Une union qui est importante pour le porte-parole du groupuscule extrémiste alors que la ministre de la Justice Annemie Turtelboom envisage de le déchoir de sa nationalité belge en vue de son extradition vers le Maroc, son pays d'origine où il risque 8 ans de prison pour trafic de drogue.

Vendredi dernier, tout avait été préparé à la prison d'Anvers en vue du mariage mais l'échevin de l'Etat civil ne s'est jamais présenté. Il a expliqué que le mariage ne pourrait être célébré qu'à la maison communale, comme le stipule la loi. Il existe certes des exceptions à cette règle, comme pour des personnes grièvement malades ou celles condamnées à des longues peines de prison, mais Belkacem n'est lui qu'en détention préventive.

Selon l'échevin Stephan Bogaert (Open Vld), Fouad Belkacem pourrait être libéré dans un mois.

© La Dernière Heure 2012