Ce dimanche matin, le président de Défi, François De Smet a visiblement voulu une nouvelle fois tirer l'alarme face au variant Omicron qui est de plus ne plus menaçant en cette fin d'année.

Sur Twitter, le politique alerte: "Nous sommes devant un tsunami, à ce moment où l'eau s'est retirée, où tout semble calme. La vague arrive mais nous ne savons pas quelle sera son ampleur, parce que la virulence d'Omicron est incertaine. Une chose est sûre: rester sur la plage sans rien faire n'est pas une bonne idée."

Le variant Omicron est de plus en plus présent dans notre pays. Il représente environ 6% de l'ensemble des infections, a indiqué jeudi le virologue Emmanuel André sur Twitter. Un pourcentage qui a doublé en l'espace de trois jours.