Les mesures prises aujourd'hui sont plus strictes que l'avis donné par les experts la semaine dernière pour le Comité de conceration précédent, a déclaré le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke à VTM Nieuws à l'issue du Codeco de ce vendredi.

Le ministre parle de "mesures tristes", qui sont nécessaires car le nombre d'infections "explose". "Tout le monde a été surpris par la force du variant Delta ces dernières semaines, y compris les experts", a déclaré M. Vandenbroucke. À la question de savoir si le Comité de concertation arrive trop tard avec ces mesures, il a répondu "mieux vaut tard que jamais". "Nous devons maintenant avancer ensemble et chacun doit être très prudent dans sa vie personnelle", a-t-il ajouté.