Belgique

Gaëtano, père de famille, est l’un des 18.077 Wallons à avoir voté pour le Vlaams Belang. Un chiffre qui surprend par son ampleur.

La DH a tenté de comprendre les motivations de ce Francophone, qui vit en Brabant wallon et n’avait jamais voté pour un parti d’extrême droite.

A priori, cela paraît surprenant qu’un Francophone vote pour un parti flamand séparatiste. Pourquoi ce choix ?

“Pour marquer une rupture. Je ne voulais pas voter pour les partis traditionnels. La rupture, pour moi, c’était soit le PTB soit le Vlaams Belang. Je me trouvais plus proche du Vlaams Belang que du PTB.”

(...)