Sur une photo postée le 25 juin dernier sur son profil Facebook, le président du MR pose en compagnie d’un couple de Montois qu’il vient de marier.

En effet, comme le rappellent ici nos confrères de La Libre, présider une cérémonie de mariage n’est pas l’apanage du seul échevin en charge de l’État civil d’une commune. Tout élu d’une commune peut, en s’arrangeant avec les autres ou en le demandant expressément, officier en qualité d’officier de l’État civil. Sur cette photo, outre, l’écharpe noir-jaune-rouge réglementaire, Georges-Louis Bouchez porte un masque sur lequel on peut lire “Fier d’être libéral”. 

© Facebook/Georges-Louis Bouchez

Si le masque en question n'affiche aucunement le logo du MR, d'aucuns relèvent que le slogan qu'il arbore, #Fierdetreliberal, manifeste une conviction politique. Ce qui peut donc être interprété comme le port d'un signe convictionnel... 

Parmi ceux qui pointent ce détail, on trouve notamment Jamal Ikazban, député PS bruxellois, qui l'a fait publiquement sur Twitter.

Georges-Louis Bouchez, de son côté, réfute vivement cette interprétation. Il explique sur les réseaux sociaux qu’il a “célébré le mariage sans masque et à distance ! La photo est prise après la cérémonie où je suis un politique. Et non un fonctionnaire. Donc totalement sans aucune obligation de neutralité”

Pour rappel, le Premier ministre a, cet après-midi à la Chambre, mis les points sur les i autour de l'affaire du voile d'Ihsane Haouach.