Il y a quelques semaines, des rumeurs de suppressions de lignes avaient fait surface. "Au contraire, je veux renforcer le réseau et les services afin de laisser à mon successeur un réseau plus robuste que celui dont j'ai hérité", a souligné le ministre Gilkinet.