L'augmentation des prix des carburants suscite une vague de colère parmi les automobilistes.

Face à ces tarifs à la hausse à la pompe, des initiatives belges se sont, ce vendredi, mises en place dans le royaume, en marge du mouvement "gilets jaunes" lancé en France. Elles restent cependant très localisées et n'ont pas de réelles répercussions sur le trafic.

Plusieurs zones de blocage sont ainsi répertoriées dans le cadre de cette action visant à s'opposer aux mesures d'austérité établies par le gouvernement.

En province de Liège, une dizaine de manifestants se sont positionnés devant le dépôt de carburant de la société Total, situé le long de la Meuse, dans le port pétrolier de Wandre. Rejoints par quelques autres, les manifestants, à l’instar des gilets jaunes en France, entendaient protester contre le prix sans cesse croissant du carburant en Belgique. Souvent dans la bonne humeur, les manifestants ont empêché (et empêchent toujours) le passage des camions venus au port pétrolier pour se ravitailler. La police de Liège est sur place et ne déplore, pour l’instant, aucun incident.

Une dizaine de "gilets jaunes" bloquent le dépôt de Proxifuel à Namur

Une dizaine de personnes bloquent le dépôt de la société distributrice de mazout, Proxifuel, à Wierde (Namur), indique la police de Namur. Le blocage s'inscrit dans le cadre de l'action "Gilets jaunes", qui a pour but de protester contre la hausse des prix des carburants.

Les protestataires sont arrivés jeudi soir et ont passé la nuit sur place. Le blocage devrait se poursuivre toute la journée. Seuls les camions livrant des carburants routiers sont bloqués. Ceux transportant du mazout de chauffage ne sont pas impactés. La police précise que l'action se déroule dans le calme et est donc tolérée. Des conditions ont cependant été imposées, notamment qu'il n'y ait pas de perturbations sur la RN4, située à proximité du dépôt. La société Proxifuel n'a pas encore réagi et aucune plainte n'a été déposée.

Des manifestants bloquent l'accès aux sites de Total à Feluy et de Hainaut Tanking à Tertre

Très tôt ce matin, des manifestants se sont installés à l'entrée du site de Total à Feluy pour en bloquer l'accès. Il était aux alentours de 1 heure du matin quand l'action a commencé. Les participants entendent se relayer pour poursuivre le blocage durant plusieurs jours. Assez nombreux, ils ont même pu dépêcher une seconde équipe sur le site de Hainaut Tanking à Tertre.

Le prix du carburant est dans la ligne de mire de cette protestation qui donne écho au mouvement des gilets jaunes en France. Toutefois, les manifestants présents à Feluy ce matin ne se revendiquent pas directement de ce mouvement, même s'ils le soutiennent. De manière générale, ils veulent dénoncer les mesures du gouvernement qui ont un impact sur le coût de la vie.