Belgique

Le tweet du ministre du Budget en Fédération Wallonie-Bruxelles n'est pas passé inaperçu. André Flahaut y évoque les 60 ans de la révolution cubaine, accompagné de ce message : "face à la menace populiste, réactionnaire et raciste qui sévit aux Etats-Unis comme au Brésil, Cuba reste une exception dans la région!! Une exception qu'il faut encourager!"


Quelques personnalités particulièrement actives sur le réseau social ont rapidement répondu au socialiste.

C'est le cas du blogueur Marcel Sel : "On est en 2019. Le PS promeut la dictature, l'assassinat d'opposants (en groupe par le Che), l'enfermement de syndicalistes, l'abolition des libertés, le parti unique et la presse aux ordres. Ce n'est pas moi qui ne suis plus de gauche, c'est la gauche qui est devenue loufdingue".

"C'est vrai que l'homophobie de Bolsonaro ne fait pas le poids face aux camps de rééducation des homosexuels et des "faibles" sous le Che!", a de son côté réagi l'écrivain Hugo Poliart, qui est aussi conseiller en communication de la ministre MR Sophie Wilmès.

"Ne serait-il pas temps de quitter ce romantisme de Che Guevara", a demandé l'économiste Bruno Colmant. "La révolution cubaine fut une dictature. Il n’y a plus aucun doute à ce sujet."

Les réactions politiques

Quelques politiques ont aussi fait part de leur surprise, voire de leur indignation à la lecture du tweet d'André Flahaut.

Toujours prompt à dégainer sur Twitter, Theo Francken (N-VA) a écrit : "Le ministre wallon du PS glorifie un régime qui a pris en charge 100 000 réfugiés, mais qui ne tolère qu'un parti - le communiste bien sûr -, qui viole de façon flagrante les droits de l'homme et qui figure à la 172e place sur la liste de la liberté de la presse 2018, entre la Corée du Nord, l'Erythrée et la Syrie".

Le Montois Georges-Louis Bouchez (MR) a tweeté dans le même sens que l'ancien secrétaire d'Etat N-VA : "Ce ministre prend en exemple un régime de parti unique, sans liberté de la presse, où les opposants sont en prison et le peuple n’a ni liberté, ni progrès social à espérer. Même en soins de santé, contrairement à la légende. Inacceptable. Voilà le modèle du PS".

Le sénateur MR Alain Destexhe a réagi sur le ton de l'ironie. "Faut-il en conclure que Cuba est un modèle pour le PS, l’horizon de la Wallonie ou que Flahaut a pété un câble? C’est bien connu que nombre d’Américains bravent les flots et se réfugient à Cuba pour fuir le racisme et le populisme! Pourquoi les médias nous cachent-ils cela!"

Etienne Dujardin, un autre libéral, s'est indigné. "On imagine le tollé, à juste titre, si un ministre de droite voulait encourager un régime type Pinochet? Il devrait heureusement démissionner dans la journée. Ici Flahaut souhaite encourager le modèle cubain. Le tollé sera le même ou les indignations seront encore sélectives?", a demandé le conseiller communal MR de Woluwe-Saint-Pierre.

Pour Catherine Fonck, députée fédérale CDH, un simple "Oufti" a suffi pour réagir.

Quant à Gautier Calmone, député fédéral MR, ce constat de M. Flahaut est "affligeant" et "consternant". Et d'interpeller le Ministre : "Comment pouvez-vous encourager publiquement un régime dictatorial, dénoncé par tous les organismes de défense des Droits de l’Homme ?"

"Y a-t-il un docteur dans la salle?", a encore interrogé l'ex-secrétaire d'État N-VA Zuhal Demir.