"Il est prématuré à l'heure actuelle de prévoir l'adaptation des vaccins (...) afin de lutter contre ce variant émergent", a déclaré l'EMA.

Baptisé pour l'instant B.1.1.529, le nouveau variant détecté en Afrique du Sud et aux multiples mutations est potentiellement très contagieux, selon des scientifiques sud-africains, qui y voient les signes d'une nouvelle vague de pandémie.