"Il sera certainement impossible d'éradiquer cette espèce exotique envahissante" qui se nourrit essentiellement d'abeilles, ce qui constitue un réel problème pour les apiculteurs, a-t-elle admis.

Selon la ministre, une centaine de nids de frelons asiatiques ont été neutralisés cette année, majoritairement par le CRA-W, le centre wallon de recherches agronomiques, "sans frais pour les demandeurs".

A ce sujet, l'élaboration du cadre juridique pour l'encadrement des opérateurs privés actifs dans la destruction de nids d'insectes devrait être finalisé pour l'été 2021, a indiqué Céline Tellier.

Les premiers nids de frelons asiatiques sont apparus en Wallonie en 2016, dans la région de Tournai, après avoir été accidentellement importés en Europe dès 2004.