Belgique Pour François De Smet, la gauche se contente de critiquer le gouvernement.

Olivier Maingain, président de Défi, prononce les dernières phrases de son discours destiné à galvaniser les troupes à trois semaines des élections. La salle du Palais des Congrès de Namur est à trois-quart pleine.

Le choix de la capitale wallonne n’a rien d’anodin pour le congrès électoral de l’ex-FDF, autrefois très bruxello-centré. Le défi sera de peser au niveau wallon.

Ce sera sans l’actuel président, qui se recentrera sur sa commune de Woluwe-Saint-Lambert après les élections. Maingain harangue l’assemblée et tonne son désir d’une "politique migratoire sans laxisme, mais sans racisme", grâce à l’expertise de "François De Smet, qui nous a rejoints".

(...)