Belgique

Le roi Philippe a désigné mardi en début de soirée le président du PS, Paul Magnette, en tant qu'informateur, marquant ainsi une nouvelle étape dans la recherche d'une majorité pour le gouvernement fédéral.

"Sa Majesté le Roi a pris acte des conclusions des préformateurs Geert Bourgeois et Rudy Demotte qui constatent que les bases pour engager une phase de formation sont insuffisantes. Le Roi a mis fin à la mission des préformateurs", a indiqué le Palais royal dans un communiqué.

L'informateur Paul Magnette se mettra à la tâche dès mercredi matin. Il rencontrera les huit partis qui ont été impliqués jusqu'à présent dans le processus de formation d'un gouvernement fédéral, à savoir - outre le PS - la N-VA, le MR, le CD&V, l'Open Vld, le sp.a ainsi qu'Ecolo et Groen.

Cité par son porte-parole, M. Magnette s'est dit "conscient de la responsabilité importante que représente sa mission".

"Depuis un siècle, le PS a pris ses responsabilités. M. Magnette fera donc de son mieux pour faire aboutir sa mission même si la tâche est complexe", a ajouté le porte-parole.

Alors qu'il en était au stade de la pré-formation, le processus royal retourne donc au stade de l'information. Paul Magnette fera rapport au chef de l'Etat le 18 novembre.