Belgique Cette mesure entrera en vigueur le 1er mai 2019.

Fin 2018, on dénombrait 3 479 salariés qui travaillaient après l’âge de 65 ans. Jusqu’à présent, si ces travailleurs tombaient malades, ils percevaient le salaire garanti pendant un mois puis avaient droit à des indemnités d’incapacité de travail également pendant un mois. Passé ce délai, si l’incapacité de travail se poursuivait, les travailleurs n’avaient d’autre choix que de partir à la retraite. Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) et la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block (Open-VLD) souhaitaient prévoir une période transitoire plus "adéquate" et ont donc élargi le droit aux indemnités de maladie après l’âge de 65 ans.

À partir du 1er mai 2019, les travailleurs âgés de plus de 65 ans auront droit aux indemnités d’incapacité de travail pendant une période de 5 mois suivant la période de salaire garanti. Cette période sera également prise en compte pour la constitution des droits à la pension. "De cette façon, le gouvernement fédéral veut soutenir les travailleurs salariés qui font le choix de poursuivre une activité professionnelle après 65 ans" , nous indique-t-on du côté du cabinet du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR).

Cette mesure, qui s’inscrit dans le cadre du "jobs deal", a été votée en commission Affaires sociales ce mercredi.

"Actuellement, la durée limitée des indemnités de maladie dissuade un certain nombre de travailleurs de poursuivre le travail après 65 ans. Cette mesure vise à encourager les travailleurs de plus de 65 ans à poursuivre leur activité professionnelle et cadre parfaitement avec notre ambition d’augmenter le taux d’emploi des travailleurs âgés" , a affirmé le ministre Bacquelaine.