Belgique

D'après les prévisions météorologiques, le temps devrait redevenir sec... à partir de mercredi

Les pompiers de Charleroi ont déjà reçu près de 400 appels pour des dégâts provoqués par les averses qui frappent la région depuis dimanche après-midi, ont-ils indiqué lundi. Les pompiers de Sambreville ont également connu une nuit agitée. En Flandre, les caves inondées se comptent par centaines et plusieurs axes routiers sont inaccessibles. Les communes de Pittem et Lichtervelde, en Flandre occidentale, ont activé lundi un plan d'urgence. Les pompiers sont appelés principalement pour des sous-sols inondés et des routes sous eau à cause d'avaloirs bouchés.

C'est notamment le cas dans la zone de Charleroi, où l'eau de pluie a envahi les caves et des cages d'ascenseur de l'hôpital Notre-Dame. Les dommages subis par les particuliers se concentrent principalement sur les communes de Marcinelle, Gilly et Mont-sur-Marchienne. Lundi matin, des habitations du boulevard Tirou étaient également atteintes par les intempéries.

Dans l'arrondissement de Namur, des interventions ont eu lieu un peu partout à Sambreville, Sombreffe et Jemeppe-sur-Sambre.

Le nord du pays n'est pas épargné non plus. En Flandre occidentale, le bourgmestre de Pittem a rapporté lundi matin qu'il avait mis en œuvre son plan d'urgence. Des rues entières de la commune sont sous eau, et des sacs de sable ont été disposés pour protéger d'autres quartiers menacés par un débordement du bassin de retenue. Quelques heures plus tard, la bourgmestre de Lichtervelde a annoncé que le plan d'urgence communal était d'application également dans cette commune. Le centre-ville de la localité est complètement sous eau.

La société de transports en commun De Lijn a mis en place des itinéraires alternatifs pour éviter le centre de Lichtervelde, mais aussi de Ardooie et Wingene.

En matinée, les pompiers de Houthulst ont dû éteindre un incendie causé par un court-circuit dû à la foudre.

En Flandre orientale, les inondations touchent particulièrement les communes d'Aalter, Maldegem, Knesselare et Eeklo. Les pompiers d'Aalter ont ainsi reçu une centaine d'appels lundi matin, dont "90% concernaient des caves inondées", ont-ils précisé. La foudre a en outre frappé deux maisons. A Knesselare, le trafic est dévié sur la N44 entre Aalter et Maldegem à cause du trop plein d'eau sur la voie.

Le temps devrait redevenir sec sur tout le pays à partir de mercredi.