La Belgique, et plus particulièrement la Wallonie, fait face à des pluies abondantes depuis ce dimanche. Un phénomène inhabituel de par sa durée, et par le fait qu’il succède à un épisode de douceur, fin 2021, lui aussi inédit.

Hier, l’Institut royal de météorologie a placé quatre provinces wallonnes en alerte jaune. Une préalerte de crue a même été lancée par la Direction générale opérationnelle de la mobilité et des voies hydrauliques. "Excepté le Brabant wallon qui devrait être épargné, la région va être balayée par un front pluvieux ondulant assez important, analyse Pascal Mormal, auprès de nos confrères de L’Avenir. Les provinces de Namur et du Luxembourg seront sans doute les plus touchées par les précipitations. Selon les prévisions, entre 40 et 50 mm sont attendus, en moyenne, au sud du sillon Sambre et Meuse."

Le souvenir des inondations hivernales de 1993 et 1995 encore bien présent dans son esprit, le météorologue estime qu’il faudra "surtout tenir bon pendant les deux prochains jours". Notamment dans le sud de la province du Luxembourg, où "il pourra tomber jusqu’à 70 mm", soit "un peu plus de la moitié des précipitations enregistrées, en moyenne, sur un mois de janvier traditionnel".

Il y a toutefois lieu de relativiser : "Les conditions climatiques de ce début de semaine ne sont pas exceptionnelles. En hiver, la Belgique est fréquemment confrontée à des pluies abondantes, souligne Pascal Mormal. Des inondations hivernales de l’ampleur de celles que la Belgique a connues en 1925, quand de fortes précipitations s’étaient couplées à la fonte des neiges, ça reste rare."

L’expert annonce, par ailleurs, que les pluies abondantes s’arrêteront sans doute d’ici mercredi avec l’arrivée d’un air polaire… et les premiers flocons de l’année. "Si les prévisions s’avèrent, on pourrait observer quelques centimètres de neige au-dessus de 500 mètres d’altitude. D’ici le week-end, une fine couche de neige - jusqu’à 10 centimètres dans les Hautes Fagnes - pourrait s’inviter dans les régions au sud du sillon Sambre et Meuse."