Le socialiste a plaidé ce samedi, dans les colonnes du Soir, pour la gratuité totale des transports en commun. Une proposition qui a fait du bruit, et suscité des critiques, notamment de la N-VA. Invité de "C'est pas tous les jours dimanche" sur RTL, Paul Magnette est revenu sur son annonce, expliquant vouloir "porter une vraie écologie-sociale populaire", faisant écho aux rencontres éco-socialistes qui ont eu lieu samedi et lors desquelles le PS a voulu affirmé son aile verte.

"Notre particularité en tant que socialistes et de lutter contre les inégalités. Beaucoup de gens aujourd'hui n'ont pas accès (...) aux transports en commun. On leur dit d'acheter une nouvelle voiture, mais ils n'ont pas les moyens d'acheter une voiture électrique. Nous voulons porter une vraie écologie-sociale, populaire. Pas une écologie punitive mais une écologie qui aide les gens et qui essaie d'embarquer tout le monde dans la transition", a-t-il appuyé. 

Interrogé sur le fait que la proposition soit reprise d'une idée du PTB, Paul Magnette s'est agacé. "C'est totalement faux. La gratuité des transports en commun, je l'ai mise dans nos travaux, nos programmes à l'été 2012/2013", a d'abord rétorqué le président du PS, visiblement irrité.

"Ça fait 40 ans qu'il existe (le PTB ndlr), ça fait 40 ans qu'ils ne font rien. Ils refusent de prendre leurs responsabilités. La seule chose qu'ils font, c'est dépenser des centaines de milliers d'euros, de millions sur Facebook. Les gens ont l'impression que ça sert à quelque chose de voter PTB, alors que ça ne sert absolument à rien. Au contraire, ça divise la gauche", a continué le bourgmestre de Charleroi.