Les festivals belges pourront-ils avoir lieu ? Après un an de pandémie et autant de temps totalement à l'arrêt, le monde de la culture et de l'événementiel attend toujours des réponses.

En début d'année, Jan Jambon avait affirmé qu'il avait été convenu avec les organisateurs de festivals de prendre une décision au plus tard fin mars sur la perspective de tenir ou non des événements estivaux. Mais pour Jan Jambon, finalement, rien ne sert de se précipiter.

Alors que l'organisation d'une soirée rassemblant 1.000 personnes a été annoncée ce vendredi, l'homme politique prône la patience et souhaite attendre les résultats de cette expérience grandeur nature prévue à la mi-avril avant de prendre une décision. "Nous aurons les résultats des tests néerlandais la semaine prochaine. Nous prévoyons un événement test avec plus de monde, avec un millier de personnes à Hasselt en avril. Cela fournira de nouvelles perspectives et nous allons les partager avec les Néerlandais également", a expliqué Jan Jambon.

"Personne ne peut prédire comment le virus évolue. Nous voulons donner au secteur de l'événementiel des éclaircissements dès que possible, mais nous préférons reporter plutôt que de prendre une décision négative aujourd'hui", a-t-il déclaré sur le plateau de la VRT.

"La stratégie de vaccination est très importante, et nous commençons à avoir une idée plus claire", a-t-il ensuite ajouté. "Quelque chose sera certainement possible l'été prochain, mais ne jugeons pas trop vite de cela", conclut-il.

Lors de la conférence de presse de ce vendredi, Yves Van Laethem avait également fait le point sur la mise en place de possibles assouplissements dés le mois d'avril. "On continue de suivre les modèles, qui ont été présentés par le gouvernement il y a quelques semaines", a-t-il fait savoir