Interrogé ce mercredi par La Première à propos des masques buccaux , Koen Geens n'a pas pu échapper à une question sur la vidéo le montrant en train d'enfiler péniblement un masque en tissu. Sur cette séquence, qui a rapidement fait le tour des réseaux sociaux, l'on peut voir le vice-Premier ministre poser le masque sur son crâne, avant de s'en recouvrir les yeux et de finalement le descendre vers son nez et sa bouche .


"Qu'avez-vous tenté de faire?", lui a demandé Thomas Gadisseux. "Je ne saurais déjà pas l'expliquer en néerlandais. Comment voulez-vous que je l'explique en français?", a aussitôt répondu le ministre, sous les rires des personnes présentes en plateau.

"Je ne suis pas vraiment quelqu'un qui a beaucoup d'habilité. Mais ça vous ne pouvez pas l'ignorer. Je n'avais jusque-là jamais mis un masque avec des élastiques. J'avais uniquement mis des masques qui se nouent avec des ficelles, ce qui est plus facile. Avec des élastiques, c'était une découverte. Je ne l'ai jamais nié. Je m'excuse si cela vous a gêné."

Si cette séquence peut effectivement prêter à sourire, elle illustre surtout combien les gens en général ne sont pas habitués au port du masque. J.K. Rowling, l'auteure de la saga Harry Potter, était d'ailleurs venue au secours de notre ministre en avouant qu'elle non plus ne saurait pas comment mettre un masque. Un geste auquel il faudra pourtant s'habituer étant donné qu'ils sont désormais obligatoires dans les transports en commun pour toute personne de plus de 12 ans et vivement conseillés dans les espaces publics.