Le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) vise le plein-emploi en Belgique d'ici à 2025, écrivent L'Echo et De Tijd mercredi. "Notre pays doit oser avoir la même ambition" que celle d'Angela Merkel en Allemagne, estime-t-il. Cela implique que le taux de chômage baisse à 3%, le pourcentage qui équivaut au plein-emploi, alors qu'il était de 7,6% chez nous au premier trimestre.

Kris Peeters, qui juge l'ambition du plein-emploi réaliste, estime qu'il faudra 240.000 emplois supplémentaires, en plus des 216.000 emplois qui seront créés pendant la législature, pour atteindre cet objectif de taux de chômage de 3%.