Après que le gouvernement fédéral ait déjà décidé de baisser temporairement la TVA sur l'électricité, il a décidé lundi soir de baisser la TVA à 6% pour le gaz en raison des prix de l'énergie élevés. Cette mesure fait partie d'un accord sur l'énergie plus vaste et sera en vigueur jusqu'en septembre.

Cela prendra un certain temps pour que le consommateur remarque la baisse de la TVA sur sa facture, explique M. Van den Bosch.

Le problème s'est déjà posé pour l'électricité : le gouvernement voulait que la réduction décidée en février soit appliquée dans la facture du mois de mars, mais selon la Febeg c'était impossible. La réduction de TVA sera calculée dans les factures d'acompte à partir d'avril. Il y aura aussi un avantage pour mars, mais via le décompte final.

On ne sait donc pas encore quand les ménages pourront profiter des avantages de la réduction de la TVA sur le gaz. "Nous ne pouvons pas encore fixer de date. Cela dépendra des modalités qui seront convenues en concertation avec le gouvernement", souligne M. Van den Bosch. "Nous devons également examiner ce qui peut être fait exactement avec nos membres. Ce sont les premières tâches des jours à venir."

Difficile de dire dans quelle mesure cette baisse de la TVA aura un impact pour le portefeuille des Belges. En effet, avec l'arrivée des beaux jours, moins de gaz est consommé. "Cela dépendra beaucoup de l'évaluation de septembre", déclare M. Van den Bosch. Lorsque les mois les plus froids reprennent, la consommation de gaz augmente à nouveau. "Tout dépendra aussi de la façon dont le gouvernement perçoit la situation", a déclaré le directeur général de la Febeg. "Peut-être qu'une prolongation de la mesure ne sera pas nécessaire si le prix se normalise."