Selon la RTBF, l'année académique pourrait être prolongée jusqu'au 10 juillet au plus tard. Si la volonté semble bel et bien être de finir l'année académique le 30 juin malgré la crise et la fermeture des universités, la Fédération Wallonie-Bruxelles doit donner une réponse définitive demain. 

Les examens auraient donc lieu et ne seraient pas reportés. Chaque université sera libre de s'organiser selon ses moyens. Il n'est apparemment pas question d'ordres venant du cabinet de la ministre Glatigny. Les établissements disposeront d'une autonomie pour décider de l'organisation des examens : quelles méthodes seront utilisées pour quelles matières. L'UHasselt a d'ailleurs annoncé plus tôt cet après-midi qu'elle réaliserait des examens à distance.

Un soutien financier serait également mis en place pour permettre aux étudiants en difficulté financière de finir l'année, même si le montant de cette aide doit encore être déterminé.