Téléchargeable gratuitement via iOS ou Android, "cette application est un moyen de défense supplémentaire pour limiter la diffusion du virus", a assuré le porte-parole du centre de crise Benoît Ramaker, au moment où les infections s'inscrivent à nouveau dans une tendance à la hausse.

"Nous ne pouvons continuer à relativiser ou à minimiser l'épidémie. L'indifférence et le laxisme sont des partenaires fidèles du virus", a-t-il ajouté, invitant le plus grand nombre à consulter le site web de l'application afin de dissiper les éventuelles craintes sur l'utilisation et la protection des données.

Il a également appelé les entreprises, clubs sportifs et autres collectivités à inciter leurs membres à télécharger l'application, "qui nous donne une force de frappe supplémentaire contre la propagation du virus", a-t-il insisté.