Belgique

Si la Belgique respecte strictement la trajectoire budgétaire que l'Europe exige, ce sont quelque 47.000 emplois qui passeront à la trappe d'ici 2017, selon les estimations du Bureau du Plan que relaient lundi De Standaard et Het Nieuwsblad

Le Bureau du Plan avait procédé à ce calcul au mois de juin dernier, à la demande du Conseil central de l'Economie. Il a calculé le coût économique à court terme des économies que le gouvernement veut réaliser afin d'éliminer le déficit budgétaire et de satisfaire au pacte de stabilité convenu avec la Commission européenne.

Selon ses estimations, quelque 99.200 nouveaux emplois auraient dû être créés entre 2014 et 2017. Mais, avec un tel assainissement budgétaire, ce sont au total 47.000 emplois -soit près de la moitié- qui ne verront jamais le jour d'ici à 2017.

Ces chiffres constituent une mauvaise nouvelle pour les négociateurs fédéraux qui tentent d'aboutir à un budget en équilibre et à promouvoir la création d'emplois.

Quelque 20.000 Wallons menacés d'être exclus du chômage en janvier

Quelque 20.000 Wallons sont menacés d'être exclues du chômage à partir du mois de janvier à la suite de la décision du gouvernement Di Rupo de "sortir" du système ceux qui n'auront pas assez travaillé pour prétendre à des allocations complètes, selon les calculs du secrétaire général de la FGTB wallonne Thierry Bodson, qu'il livre lundi aux journaux du groupe Sudpresse. Au départ, la mesure devait frapper 32.000 demandeurs d'emploi en Wallonie. Après les adoucissements décidés au printemps, il en restera encore 20.000, explique Thierry Bodson.

Ces adoucissements concernent deux grandes catégories de personnes. Le travail effectué à temps partiel a été mieux valorisé et ceux qui ont des problèmes d'incapacité médicale ont été exonérés de l'exclusion, mais seulement pendant deux ans.

Les 12.000 personnes qui échappent pour le moment à la mesure ne sont pas sauvées pour autant, prévient le secrétaire général de la FGTB wallonne. "Elles seront simplement exclues au plus tard à partir de janvier 2017, au lieu de janvier 2015 comme les 20.000 autres."