Au cœur de la Cité ardente, Liège 1 avait un dossier très dense... signe manifeste du besoin

LIÈGE "Nous ne savions pas que nous avions été choisis, au départ, on avait été contacté par la Régie des bâtiments" ... C'est la surprise à l'Athénée Charles Rogier, plus connue sous le nom d'Athénée Liège 1. Ce lundi, alors que les résultats n'étaient pas encore divulgués officiellement, on revenait sur un dossier mis en place depuis un peu moins d'un an, dans l'un des deux instituts de Liège-ville, sélectionnées dans le cadre du PPP...

L'école, située entre la rue des Clarisses et l'avenue Maurice Destenay, figure en effet parmi les institutions qui subiront une rénovation "lourde sans extension" .

Si le détail des travaux n'est pas encore fixé, ceux avancés à Liège 1 sont, quoi qu'il en soit, considérables. Selon les termes évoqués à la Communauté française, une grosse majorité des demandes devraient être rencontrées.

"Les premiers contacts que nous avons eus datent de l'année scolaire passée" , explique cette responsable de l'économat, "lorsque le préfet et moi sommes allés à Bruxelles pour prendre connaissance du processus et des possibilités qui se présentaient à nous."

Dans la foulée , la Régie des Bâtiments elle-même s'est rendue dans l'établissement afin d'apporter les conseils de spécialistes. Et de dresser dès lors la longue liste liégeoise.

"Les besoins sont importants chez nous. Il y a avant tout la rénovation du hall omnisports qui n'est plus aux normes. Nous n'avons que trois plateaux. Aucun d'eux n'a de gradin" ...

Dans le même bâtiment, on trouve un restaurant pouvant accueillir 220 élèves et des cuisines qui ne sont plus aux normes de l'Afsca... Embêtant pour une école de 1.300 élèves.

"Avec la responsable de la Régie, nous avons aussi évoqué la piscine qui est à l'arrêt depuis 2005 et, toujours dans le sport, il y a un grand besoin de rénover la cour de récréation qui donne sur l'avenue, la piste d'athlétisme qui s'y trouve n'est même plus étanche."

La salle d'étude trop étroite, l'isolation du bâtiment, l'agrandissement des classes ou encore l'aménagement aux abords de l'avenue sont autant de travaux nécessaires qui trouveront, pour beaucoup, un financement essentiel. Reste désormais à désigner les partenaires, étape importante s'il en est.



© La Dernière Heure 2009