Elle organise des sessions de vaccination dans les écoles. Les trois premières écoles flamandes sont entrées dans le processus cette semaine, a indiqué jeudi le ministre bruxellois Sven Gatz, responsable de l'enseignement au sein de la VGC. Les premiers vaccins ont été administrés mercredi.

La VGC entend vacciner le plus d'élèves possible par l'intermédiaire de l'école. La vaccination est organisée par école en fonction des possibilités de celle-ci. Les écoles qui se trouvent à proximité d'un centre de vaccination bruxellois s'y rendent avec les élèves. Ils y obtiennent leur première et deuxième dose. Dans d'autres écoles, une équipe de vaccination se rend à l'école pour y vacciner les élèves.

"En offrant aux jeunes la possibilité de se faire vacciner à l'école, nous espérons augmenter progressivement le pourcentage de Bruxellois vaccinés. Après deux semaines de sensibilisation et d'information, les vaccinations proprement dites ont lieu à partir de cette semaine. Nous espérons que les jeunes comprennent qu'ils peuvent eux aussi apporter leur contribution. Le vaccin est le seul moyen de se protéger et de protéger les autres d'une hospitalisation", a commenté le ministre Gatz.

Actuellement, 20% des jeunes Bruxellois âgés de 12 à 17 ans ont été complètement vaccinés. 30 % de ces jeunes ont reçu une seule dose. Dans la Région de Bruxelles-Capitale, 15.330 élèves fréquentent l'une des 40 écoles secondaires néerlandophones.

La Cocom, responsable de la vaccination sur le territoire bruxellois, apportera un soutien logistique et accélérera la livraison des vaccins. Au total, plus de 100 vaccins seront administrés dans les trois écoles cette semaine.

D'autres écoles secondaires suivront. D'ici la fin du mois d'octobre, dans plus de 20 écoles, les élèves auront reçu leur deuxième dose à l'école. Une quinzaine d'écoles se rendront avec les élèves dans un centre de vaccination ou une antenne locale à proximité.

Ces écoles ont collecté les lettres d'autorisation des parents à un rythme accéléré.