L'EMB se dit "particulièrement horrifié" par le crime "atroce" dont a été victime ce professeur d'histoire le 16 octobre dernier et exhorte tous les musulmans à contrer celles et ceux "qui dévoient l'islam et qui répandent des idées extrémistes et radicales".

L'organe représentatif du culte musulman en Belgique a également tenu à exprimer son plus profond soutien au monde enseignant et à réaffirmer son attachement aux valeurs universelles telles que la liberté d'expression.