Les ministres de la santé se sont déjà réunis numériquement lundi soir, mais la conférence interministérielle (CIM) formelle, au cours de laquelle les décisions finales seront prises, a été reportée à mardi à 14 heures.

Une éventuelle adaptation de la stratégie de test et de quarantaine est envisagée en raison de la nouvelle augmentation des infections provoquée par le variant Omicron.

Plusieurs organisations, notamment la Fédération belge des entreprises (FEB) et l'organisation flamande des indépendants (Unizo), ont déjà demandé il y a plusieurs jours un assouplissement des règles de quarantaine. Les organisations patronales craignent en effet une augmentation très importante du taux d'absentéisme dans les entreprises si les règles actuelles sont maintenues.